Photo ronde.png

 

 Bienvenue

 Sois curieux(se), ce n'est pas un si vilain défaut !

 

#objectifbikinifermetagueule

#objectifbikinifermetagueule

Les réseaux sociaux influencent de plus en plus nos vies. Instagram notamment a une place prépondérante. Le visuel est au cœur de ce réseau social et il convient donc de soigner l’esthétique de ses photos. Filtres, yeux rouges, sourire Colgate, etc. Tous les artifices sont admis pour faire la photo qui remportera un maximum de like.

Certaines personnes n’hésitent pas à s’ériger contre ces codes du “beau” et ça fait du bien. Au printemps 2018, ce fut le cas de Laura Calu avec le hastag #objectifbikinifermetagueule.

#objectifbikinifermetagueule par Laura Calu

Laura Calu est une humoriste présente sur YouTube et  Instagram. En mai 2018, elle poste une photo avec le #objectifbikikifermetagueule afin de dénoncer le diktat de la minceur et du corps parfait qui peut régner sur Instagram et autres médias.

Ce hastag a été repris par des centaines de femmes. Si tu pars à sa recherche sur Instagram tu trouveras pas moins de 8 000 publications. Car bien entendu, son message a fait écho chez les femmes mais pas que. Et ça se comprend non ?!

Quelle femme n’en a jamais eu marre de se comparer ? Avant les femmes se comparaient aux tops models maintenant c’est aux influenceuses fitness ou pas. Sauf que l’on oublie souvent que quasiment toutes les photos publiées sur Instagram sont modifiées grâce à des applications de retouches photos. Et si c’est une chose de modifier légèrement les couleurs de sa photo pour la rendre plus lumineuse, s’en est une autre de faire un réel photoshop sur son corps : yeux plus grands, dents plus blanches, poitrine plus généreuse, taille plus marquée, hanches affinées, surtout pas de cellulite ou de vergetures etc.  Certes c’est naturel de vouloir être à son avantage surtout quand on s’expose à la face du monde mais il ne faut pas perdre de vue que l’on est des vraies personnes, des vraies femmes, et que nos corps racontent notre histoire.

Le danger ? Des femmes de plus en plus mal dans leur peau qui ruinent leur santé à faire le yoyo à longueur d’année. Des jeunes filles qui développent des troubles du comportement alimentaire pour ressembler à leur idoles.

C’est pourquoi, Laura Calu a appelé les femmes à sortir leur bikini fétiche et à se sentir belles dedans.

Un coup de gueule révélateur

En effet, ce diktat de la minceur et de la perfection ne vaut pas que pour les réseaux sociaux. A l’approche de l’été tous les magazines nous rappellent que nous allons devoir sortir notre maillot de bain et que non les petites poignées d’amour, les cuisses pas si fermes que cela et les vergetures c’est vraiment pas terrible ! Alors si tu ne veux pas ressembler à un petit rôti dans ton maillot, tu es priée de te mettre au sport et au régime sans attendre. Et bien sûr, leur méthode est la meilleure, imparable et rapide. Rien que ça !

Donc même si tu n’avais pas de terrible complexe jusque là, maintenant tu es servie. Rien que l’idée de sortir ton maillot de bain te déclenche une crise d’angoisse.

ladycameleon-objectifbikinifermetagueule-panique.png

Et si on adoptait le Body Positive ?

Alors ok, on a bien compris qu’il ne faut pas prendre au pied de lettre tout ce que l’on voit sur les réseaux sociaux et ne pas considérer les magazines comme bienveillants. Cependant, ne me prends surtout pas en exemple ! Je me compare tout le temps et bien sûr je ne sors jamais gagnante du duel. Mais je pense que la vague du “body positive” est à prendre.

Il s’agit d’aimer son corps, l’histoire qu’il raconte. De se vouloir du bien ! Si on essayait d'être un peu plus sympa avec nous mêmes, comme lorsque l'on s'adresse à nos amies ?

ladycameelon-objectif-bikibi-ferme-ta-gueule2.jpg

Et Emmanuelle alias Mygoalmotivation est une parfaite illustration. C’est un bonheur de suivre au quotidien cette magnifique jeune femme qui assume ses formes et partage ses bonnes ondes auprès de plus de 97 000 abonnés.

Le body positive c’est mettre en valeur tes atouts et faire abstraction de tes “défauts”. Tu aimes ce maillot de bain, tu te sens bien dedans ? Alors pourquoi te priver de le porter ? Pour le regard des autres ? Car finalement c’est bien de ça dont il s’agit. Se soumettre à la pression du soyons parfaits même si ce n'est qu'en façade.

Où sont les notions de bien être, d’épanouissement, de bonheur, de vivre le moment présent, de profiter de la vie, de bonheur ?

Est-ce qu’être parfait aux yeux de la société, assure le bonheur ?

ladycameleon-objectif-bikibi-ferme-ta-gueule.jpg
Gérer son budget : un véritable défi ?

Gérer son budget : un véritable défi ?

La rentrée 2018 de Lady Caméléon

La rentrée 2018 de Lady Caméléon